LES AVENTURES DE MELISSA 2 

Vide.
Ma vie est chamboulée.
Passer d’une course de 12h dans mon service de réanimation à seconder mon infirmière et remplir mes tâches d’aide soignante que j’affectionnais vraiment.
J’étais épuisée pourtant … parce que , …Covid, nos conditions de travail , mon rythme de nuit , mais je n’imaginais pas encore mon lendemain…

Me voilà assise, au calme, à devoir faire fonctionner juste le cerveau, putain comme c’est violent… Comment ça violent? Tu es assise au calme , loin de la mort et la souffrance de l’hôpital.
C’est une autre sorte de violence , ça se passe à l’intérieur juste de moi même … et plus rien ne compte à l’extérieur finalement…
Je me sens encore parfois oppressée dans cet amphi, encore inconfortable assise là avec mon ordinateur, mon stylo et mes stabilos comme si j’avais 18 ans… mais j’en ai 40 .
Les cours de médecine sont parfois un mur de connaissances sur lequel je dois prendre du temps pour le décortiquer mot par mot… mais le temps je l’ai plus depuis septembre,… il y a plus de cours que d’heures disponibles dans ma vie ….C’est difficile de décrire ce changement…
C’est sa singularité qui me bouscule le plus, j’aime tant le changement, mais à ce point…
Je vis aujourd’hui avec un mélange de peur, d angoisse, d’appréhension, d’envie, de doutes , de nausées, de larmes qui reviennent souvent dans ce néant de nouveauté.
Il faut avoir les os solides, et un mental d’acier pour vivre cette aventure .
Elle est déjà entrain de me changer.
Je la laisse faire tant bien que mal…